30 mai 2009

...

Chamaillis, gargouillis, grignotis…
Et frise le lambris !
J’ai cru voir un coléoptère, une tique et un gros ver
danser la Fricassée.
Et fumer le parquet !

Pichenette d’insecte sur ma carcasse,

un ange défenestré passe sans élytre,

tandis qu’une mouche braille contre la vitre.

Elle est truelle, la vie.

Comme une spatule.

Il suffirait d’enduire….

Posté par Flaneuse à 12:26 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur ...

    D'enduire la figure, comme une pâtée de cire ( cf mon dernier billet ;o)

    au printemps, la mouche se pose sur la joue, comme un baiser !

    Posté par Servanne, 30 mai 2009 à 23:19 | | Répondre
  • S’il s’agit d’une mouche-à-miel, je veux bien tendre une fleur et écouter bourdonner le printemps !

    Posté par Flaneuse, 31 mai 2009 à 13:39 | | Répondre
  • Je suis hélas un homme-mur sans brique à te frire et même si le délire est homme très mince, je manquerai toujours des paix soeurs dans mes gommes en terre!

    Posté par TJ, 01 juin 2009 à 22:36 | | Répondre
  • Un petit coucou, d'une zibulinette en vacances

    Avec ses bisous

    Posté par zibulinette, 25 juillet 2009 à 16:42 | | Répondre
  • oui

    il suffirait d'enduire, pour lisser, pour masquer?
    une passante
    Any

    Posté par any, 02 octobre 2009 à 18:02 | | Répondre
  • I have been visiting various blogs for my term paper research. I have found your blog to be quite useful. Keep updating your blog with valuable information... Regards

    Posté par Term Papers, 04 février 2010 à 07:25 | | Répondre
  • I have been visiting various blogs for my dissertation research. I have found your blog to be quite useful. Keep updating your blog with valuable information... Regards

    Posté par dissertation, 10 février 2010 à 13:28 | | Répondre
Nouveau commentaire